La gestion du tournoi en 3 parties

Pour bien aborder un tournoi de poker live, il est nécessaire de mettre en place la bonne stratégie. Vous devrez adapter votre manière de jouer en fonction de l’avancement du tournoi. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques conseils qui vous guideront lors de chaque grande étape d’un tournoi de poker live.

 

Les premiers niveaux de jeu

Avec des participants toujours plus nombreux en tournoi live, la phase de jeu allant jusqu’à la bulle peut durer plusieurs heures, la patience est donc de mise ici. Mieux vaut ne pas commettre d’erreurs plutôt que de tout perdre très vite en cherchant obstinément à doubler son tapis de départ. L’agressivité est nécessaire bien sûr, mais doit être utilisée à bon escient, partir à tapis à la moindre main favorable n’étant définitivement pas une bonne option. En début de tournoi, le jeu en position est crucial. Vous devrez chercher à tirer parti d’une position avantageuse, en particulier après le flop. Un autre élément essentiel est le fait de jouer intelligemment les grosses mains, en prenant votre temps : on évitera donc d’aller à tapis pré-flop avec une paire de Dames par exemple. Se coucher régulièrement sans chercher à défendre sa grosse blinde est recommandé : au final, vous économiserez vos jetons en évitant les coups improbables et serez en meilleure position pour bluffer par la suite.

La phase de la bulle

La bulle est le moment déterminant lors de tout tournoi de poker live, puisqu’elle permet d’entrer dans l’argent. C’est sans conteste le moment où la psychologie devient la plus importante, de nombreux joueurs pouvant se laisser déborder par le stress et commettre des erreurs. Exploiter les défaillances des joueurs inexpérimentés à ce niveau peut s’avérer très profitable. Une grande partie de l’action se déroule à présent pré-flop, il devient donc nécessaire d’entrer de manière agressive dans chaque coup tenté. Le limp est interdit à ce niveau, même lors des tournois live organisés par PMU lors de promotions. Le mot d’ordre est de chercher à attaquer en priorité les joueurs ayant le plus à perdre dans la confrontation, notamment ceux couverts de justesse par votre stack. Les joueurs en danger (moins de 20 grosses blindes de tapis) et ceux ayant visiblement peur d’être éliminés (d’après leur attitude corporelle) constituent également de bonnes cibles.

 

Vers la table finale

L’éclatement de la bulle entraîne un changement total dans la manière de jouer. Les joueurs deviennent instantanément beaucoup plus agressifs et multiplient les tapis pré-flop. Vous devrez à l’inverse rester très concentré, en gardant toujours à l’esprit cet élément essentiel maintenant : la taille des stacks. En fonction du nombre de grosses blindes disponibles dans votre tapis, vous pourrez déterminer s’il est judicieux ou non de suivre une mise. Si votre stack est faible, tentez de doubler en partant à tapis à la première occasion favorable. Avec un tapis moyen, mieux vaut observer la répartition des gains avant de prendre des risques. Avec un gros tapis, vous pouvez jouer de manière plus large avec des relances régulières, sans jamais passer lorsqu’un petit tapis partira all-in (souvent avec une main marginale).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*